• Visiteur bonjour

    clic sur   Centre spécialisé .

    pour lire une page d'articles .

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Extrait du récit : La nuit du Centaure

     

    Centre spécialisé de la Charente

     

    Pavillon Janet

    année 1976

    ça me plait bien ! /2

     

    ça me plait bien ! /2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Extrait du récit : La nuit du Centaure

     

    Centre spécialisé de la Charente

     

    Pavillon Janet

    année 1976

     

    Je suis assis , une personne dont je n'arrive pas

    à déterminer si c'est un homme , une femme

    me fais face .

     

    de cette personne émane un grand calme

    on peu penser qu'il s'agit de quelqu'un 

    qui est très patient

     

    elle m'invite à raconter ce qui c'est passé

     

    lorsque j'en suis à mon " retour "

    l'épisode de la semi aux patates

    le pare brise cinémascope... *

     

    la fumeuse invétérée

    ( because , une cigarette n'attends pas l'autre )

    je dis fumeuse car après un " examen " plus poussé , j'opte pour le sexe dit " faible "

     

    celle ci me dit :

     

    vous aviez l'impression de voir un film se dérouler devant vous

    je lui dit

    c'est ça , un peu

    je prends alors des intonations...

    c'est un peu Jean Gabin qui s'exprime

    finalement de parler comme ça

    ça me plait bien

     

    un peu , oui !

     

    je suis fatigué... je suis fatigué...fatig...

     

     

    * Nostalgie !

     

    Extrait du récit : La nuit du Centaure

     

    Centre spécialisé de la Charente

     

    Pavillon Janet

    année 1976

     

    Je suis assis , une personne dont je n'arrive pas

    à déterminer si c'est un homme , une femme

    me fais face .

     

    de cette personne émane un grand calme

    on peu penser qu'il s'agit de quelqu'un 

    qui est très patient

     

    elle m'invite à raconter ce qui c'est passé

     

    lorsque j'en suis à mon " retour "

    l'épisode de la semi aux patates

    le pare brise cinémascope... *

     

    la fumeuse invétérée

    ( because , une cigarette n'attends pas l'autre )

    je dis fumeuse car après un " examen " plus poussé , j'opte pour le sexe dit " faible "

     

    celle ci me dit :

     

    vous aviez l'impression de voir un film se dérouler devant vous

    je lui dit

    c'est ça , un peu

    je prends alors des intonations...

    c'est un peu Jean Gabin qui s'exprime

    finalement de parler comme ça

    ça me plait bien

     

    un peu , oui !

     

    je suis fatigué... je suis fatigué...fatig...

     

     

    * Nostalgie !

     

    les meilleurs écrans étaient dans ma ville natale

     

    Saint-Brieuc 22

     

    Le Royal .

    Les Promenades .

     

     

    les meilleurs écrans étaient dans ma ville natale

     

    Saint-Brieuc 22

     

    Le Royal .

    Les Promenades .

     

     

    les meilleurs écrans étaient dans ma ville natale

     

    Saint-Brieuc 22

     

    Le Royal .

    Les Promenades .

     


    votre commentaire
  •  

     

    La chanteuse . / part 1

     

     


    votre commentaire
  • Extrait du récit

    LA NUIT DU CENTAURE

    Au 112 prison de Angoulême

    année : 1976

     

    Muset !!!

    parloir !!!

     

    lorsque je pénètre dans cet endroit

    mon attention est attirée

    par quelque chose de particulier ;

     

    il s'agit d'un tabouret

    il est muni d'une chaine ;

     

    dans cette prison

    les tabourets sont enchainés

     

    je pense alors

    que par la même occasion

     

    ils sont interdits

     

    de vol !

     


    votre commentaire
  • Année : 1976

    prison d ' Angoulême

     

    En attendant le juge

    j'observe la pièce où je me trouve maintenant

    il y a une table

    avec un entourage de marbre

     

    un billard ?

    un petit endroit de la bordure est cassé

    le morceau est posé là ...

     

    il attend 

     

    j'ai repris mon papier ;

     

    je relis

    ce que j'ai écris

    dans la pièce ensoleillée

     

    le grillon chanta cinquante deux fois

    les " faux barreaux " sont toujours là !

     

    sur ce pauvre morceau de papier

    que j'ai trituré entre mes doigts

    j'ajoute maintenant :

    tous ces pauvres gens

    qui partaient dans les trains

    pour on ne sait où ;

     

    lorsque le juge arrive

    je m'empresse de lui montrer

    la place que doit prendre

    le petit morceau de marbre ,

     

    Café de nuit  Tableau scanné sur livre Van Gogh  collection Joel Georges

     

    je lui demande

    s'il veut que je lui lise mon poème

    " Les faux barreaux "

    il me dit après l'écoute

    on dirait du Rimbaud !

    le juge me dit alors

    qu'il a besoin d'un peu de renseignements

    je lui explique les choses

    il a l'air satisfait

    je lui demande alors s'il veut écouter la suite

    des " Faux barreaux "

     

    tous ces pauvres gens qui partaient ...

    il m'écoute

    pas mal !

    mais il faudrait modifier

    cette tournure de phrase ;

    je suis d'accord avec lui 

    avant de s'en aller

    il me dit :

    vous n'oublierez pas d'ajouter :

    avec la collaboration du juge Jacques S..... !

     


    votre commentaire