• Pour tablettes et autres

     clic sur version ordinateur .

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Pour tablettes et autres

     clic sur version ordinateur .

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Près de Vars 16 

    Année : 1976

    Extrait du récit : La nuit du centaure .

     

     

     

    Argence : 3 Texte de M . Georges Bonnefoy ne roule pas vite .

     


    votre commentaire
  •  

     

    Visiteur

     

    bonjour ou rebonjour

     

    je continus mon texte

    sur cet inventeur : Robert Bosch

    doté d'une forte personnalité

    et très doué .

    Pour une personne portant un nom qui rappelle

    au niveau de la prononciation

    le terme péjoratif bien connu

    employé pour qualifié les allemands .

    Il convient de mettre en avant

    que Robert Bosch

    ne souhaitait pas faire d'argent

    avec l'armement

    lors de la première guerre mondiale .

    Il a fait don de plusieurs millions de marks allemands

    à des oeuvres charitables

    dans les années 1920 et 1930 .

    Très engagé politiquement

    il consacre beaucoup d'énergie et d'argent

    en vue de la réconciliation .

    Avec ses plus proches collaborateurs

    il sauve des juifs et d'autres victimes

    des persécutions nazies .

     

    MandelEden : d'après Wikipédia 

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     Année 1976

    Les Landes .

     

     Au Vieux Boucau

    Régis m'as trouvé fatigué

    On m'a donné mon salaire

     

    j'ai alors acheté un jeans

    dans un magasin proche ;

    alors que je sors de cette ville 

     je rencontre

    de jeunes enfants

    je commence à leur parler

     

    au bout d'un moment

    l'échange est parti

    sur le ton de la plaisanterie

     

    je demande :

    le moteur d'une automobile

    à combien de bougies ?

    je vais vous aider :

    il y a quatre cylindres ...

     

    la réponse arrive :

     

    quatre bougies

     

    je dis :

    il y en a cinq

     

    dans la boite à gants

    il y en a une de rechange !

     

    ils rigolent tous ...

    mais quelqu'un arrète les rires

    une femme est là

    non loin

    elle a un air méfiant

     

    je poursuis ma route

    j'ai pris maintenant un chemin

    je suis entouré de pins

    les cigales chantent

    il commence à faire chaud

    je suis le nez sur le sol

    observant des champignons

    d'une gande beauté ...

     

    un autre chemin , quelques maisons

     

    j'arrive à la hauteur d'un camion EDF

     

    à ce moment

    une vieille dame s'approche

    dans la cabine

    ça parle !

     

    cette dame écoute

     

    un employé EDF

     

    arrive ;

    il s'adresse à cette curieuse 

    d'un ton sec ,

     

    ne vous occupez pas de ça !

     

     

    Cette dame écoute ... Illustration thème dispositif allumage moteurs

     

    Cette dame écoute ... / 1 texte sur marque de bougies .

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Bonjour visiteur

    dans cet article

    une nouvelle vidéo

    En cas de soucis de droits

    cet article sera modifié .

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Des Landes jusqu'en Charente en stop

    Année : 1976

     

    je suis maintenant Installé

    dans la cabine de ce camion porte fer

    derrière le conducteur ;

     

    nous parlons ...

    il me dit qu'il bifurquera dans 50 kilomètres environ

    " ça vous avancera un peu " 

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Extrait du récit  :  La nuit du Centaure .

     

    Stop entre Bordeaux et Angoulême .

    16 Touverac

    année : 1976

    Vu la tête du patron du " routier "

    je ne me suis pas attardé longtemps

    je tente ma chance en stop à nouveau .

     

    Mais ça se complique ... 

    Deux motards de la gendarmerie

    sont là , devant moi

    comme dans le restaurant

    où " l'éplucheuse "

    devenait ma cousine

    le visage de mon frère Roger

    se superpose maintenant sur celui d'un des motards

    alors je suis en confiance ...

    je commence à leurs dire

    ma passion pour la moto

    je touche le guidon , de la BMW

    Je regarde de près les fameux cylindres

    je commence à me rendre compte

    que j'ai quitté le monde connu

     

    Vous lisez l'article  

    J'adore cette boisson !

     

    j'ai mis les pieds dans un monde différent

    et ce nouveau monde me plait bien !

     

    je franchis alors les distances à la vitesse grand V ;

    je suis maintenant

    devant une maison

    un petit portillon

    deux femmes sont en train de parler comme deux amies

     

    je m'approche

    il fait très chaud

    je m'adresse à l'une d'elles

    auriez vous un peu d'eau s'il vous plait ?

    en l'espace de rien de temps

    cette femme est là devant moi

    avec un verre de menthe à la main

     

    en plus , j'adore cette boisson !

     

                                                                 Copyright France .

     

     vers article suiv :

     

     


    votre commentaire
  •  

    Extrait du récit  :  La nuit du Centaure .

     

    année : 1976

    Des Landes jusqu'en Charente  en stop .

     

     Je ne connais pas cette région ...

    j'espère que je suis sur la bonne direction

    il faut que je remonte vers l'Ouest !

    avec cette valise qui n'est heureusement

    pas très lourde ;

     

    je marche ...

    le stop n'a pas l'air de " donner " beaucoup

     

    je marche ...

    j'ai du marcher beaucoup car le jour baisse

    celà m'angoisse un peu

     

    maintenant c'est la nuit

    une voiture s'arrète

    c'est un grand soulagement

    mon " sauveur " parle assz facilement

    d'après ce que je comprends il évolue

    dans le milieu religieux

    au niveau intellectuel il est largement

    au dessus de moi

    la conversation est interessante

    quand il me laisse

    il m'explique que je ne suis pas loin

    de la grande route

    c'est cette route qu'il faut prendre ;

     

    me voici seul dans la nuit .

     

     

     

                                                         

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

      Stop en direction de Bordeaux .

      année : 1976

     

      nb : après avoir repris cette marche de nuit

             accéder à cette route n'a pas été facile

            à cause des clotures de protection

           une excavation remplie d'eau présentait un danger

          sérieux mais enfin me voici sur cette route !

     

     

    Sur cette route les poids lourds sont nombreux

    par moment , je ne sais pas si c'est par provocation

    ou autre chose 

     

    je m'avance largement sur la chaussée

    je voudrais me suicider

    que je ne ferais pas mieux

     

    une heure , deux heures passent

    j'abandonne !

     

    je marche ... je marche ...

     

    combien de temps ?

    quelque chose me dit alors ; éloigne toi du bord de cette  route !

     

     

    L'infirmière .

     

     

     

     

    j'ai très froid , j'ouvre les yeux , il fait jour

    je suis sur le sol , à trois mètres de la route .

     

    la fatigue m'a terrassée à cet endroit

    je n'ai pas eu conscience que je tombais .

    déjà je suis à nouveau le pouce en l'air

    une  4 L Renault ralentie , s'arrète à dix mètres de moi

    je cours !

    la conductrice est une jeune infirmière

    nous parlons un peu

    elle travaille à Bordeaux

    je lui demande s'il y a de l'embauche actuellement

     

    L'infirmière .

     

     

    un panier de belles pommes

    se trouve sur le siège arrière

    j'ai faim

    je demande ...

    elle me dit , servez vous !

     

    c'est une variété de pomme délicieuse

    la conductrice me dit :

     

    elles proviennent de chez ma mère ;

     

    elle est " sympa " cette infirmière !

     

    L'infirmière .  Peinture huile style hyper réaliste Joel Georges

     

     Peinture huile style hyper réaliste

    Joel Georges

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique